Testez-nous !
X
Changer de langue
FR
Français
EN
Anglais
IT
Italien
1to1 Progress
← Retour aux articles

CPA, le nouvel outil qui accompagne votre parcours professionnel

Le CPA, l’outil 3 en 1

Le Compte Personnel d’Activité (CPA) sera effectif à partir de janvier 2017. Cet outil vise à sécuriser les parcours et à simplifier les évolutions professionnelles.

Le CPA est créé par la Loi Travail du 8 août 2016 et regroupe trois comptes : Le CPF, le CPP et le CEC. Décryptage :

Le CPF (Compte Personnel de Formation)

Les salariés du secteur privé peuvent cumuler jusqu’à 150 heures de formation, utilisables tout au long de leur vie active, pour des formations qualifiantes.

Le CPP (Compte de Prévention de la Pénibilité)

Les salariés exposés à certains risques dans leur métier cumulent des points de pénibilité, qu’ils pourront utiliser pour une formation professionnelle ou pour réduire leur temps de travail sans perte de salaire.

Le CEC (Compte Engagement Citoyen)

Les activités bénévoles ou de volontariat donneront droit à des heures de formation, dans la limite de 60h cumulées. Les activités concernées sont : le service civique, la réserve militaire, la réserve communale de sécurité civile, la réserve sanitaire, l’activité de maître d’apprentissage, les activités de bénévolat associatif.

Le CPA : bien s’informer pour mieux se former

Aujourd’hui, les parcours professionnels ne sont plus un long fleuve tranquille. Des transitions, subies ou voulues, interviennent tout au long d’une carrière. Le CPA est pensé pour simplifier ces transitions, pour permettre à chacun de rebondir rapidement et anticiper au mieux les évolutions.

Bien plus qu’un compteur d’heures, le portail CPA est un outil qui permet de se tenir informé.

Le CPA est ouvert à tous les actifs, à partir de 16 ans, quelque soit leur situation et leur statut : secteur privé, public, demandeurs d’emploi et travailleurs indépendants. Les jeunes en difficultés, sans qualification, ou sortis trop tôt du système scolaire, bénéficieront d’une attention particulière.

Le CPA est une belle promesse : allier un portail d’information et un outil pour déposer son dossier de formation, pour simplifier l’accès à l’emploi. C’est très bien pour les actifs qui connaissent un minimum le marché et qui recherchent des informations complémentaires sur leur projet. Mais cet outil est-il efficace pour les personnes en marge du système, qui ne savent pas quoi chercher, et qui sont pourtant les premiers visés ? Les pouvoirs publics ont ici un rôle de communication crucial, pour aller à la rencontre de ces actifs et les guider vers les chemins de la formation.